This project has received funding from the European Union’s INTERREG V A France (Channel) England Research and Innovation Programme.

© 2018 Bretagne Développement Innovation.

Unknown.jpeg

FOIRE AUX QUESTIONS

1. Qu'est ce que le projet ICE?

Financé par le programme Interreg VA France (Manche) Angleterre, le projet Intelligent Community Energy (ICE) vise à concevoir et à mettre en œuvre pour les territoires isolés de la Manche, des solutions intelligentes novatrices en matière d’énergie. Il s'étend sur 50 mois, de juin 2016 à août 2020 mais entend délivrer un impact durable, au-delà de sa durée.

2. Pourquoi a-t-il été créé?

Les territoires isolés comme les îles et les communautés périphériques de la Manche sont situés en bout de réseaux de distribution d’énergie. Ils dépendent des énergies fossiles, dont le prix varie et dont l'approvisionnement peut fluctuer. Cela implique non seulement des émissions de carbone supérieures à la moyenne, mais également des coûts de production et des prix de vente supérieurs, des problématiques de sécurisation de l’énergie, le manque de résilience et enfin un risque de rupture de la chaîne d’approvisionnement plus élevé. Le potentiel naturel de ces territoires en tant que sources d’énergies renouvelables (marine, éolienne, solaire) est actuellement sous-exploité. ICE entend donc concevoir un système énergétique innovant (smart grid) à faible empreinte carbone et capable de réduire l’émission de gaz à effet de serre dans ces régions et renforcer leur coopération en termes de croissance intelligente.

3. Où se situe-t-il?

Ces solutions seront mises en place et testées sur deux sites pilotes - l'Ile d'Ouessant (France) et le campus de l'Université d'East Anglia (Royaume-Uni) - pour démontrer leur faisabilité et développer un business modèle de solutions énergétiques intelligentes généralisable et transférable.

4. Quels sont ses objectifs?

L'ambition première du projet ICE est d'améliorer, de développer et de promouvoir des nouvelles solutions intelligentes, efficaces, durables et transférables de production, de stockage et de consommation de l'énergie, optimisées et appropriées, intégrant des sources d'énergie renouvelable à faible empreinte carbone et permettant d'améliorer l'efficacité énergétique des territoires isolés.

5. Qui implique-t-il?

Le partenariat du projet ICE réunit des entreprises, des centres de recherche et des organismes de soutien aux PME originaires de France et du Royaume-Uni. Il inclut Bretagne Développement Innovation, le Technopôle Brest-Iroise, le Technopôle Quimper-Cornouaille, le Syndicat Départemental d’Énergie et d’Équipement du Finistère, le Pôle Mer Bretagne Atlantique, l'Université d'East Anglia, l'Universit'é dExeter, l'University de Plymouth et Marine South East Ltd.

6. Quelles technologies met-il en place?

ICE veut concevoir et produire un système énergétique innovant (smart grid) à faible empreinte carbone, capable de réduire l’émission de gaz à effet de serre (de 50 à 100%) dans les régions concernées et de sécuriser leur approvisionnement énergétique. Le projet couvrira l’ensemble du cycle - de la production à la consommation - en exploitant différentes sources d’énergie renouvelable locales et en combinant des technologies de différents niveaux de maturité (TRL 4 à 8) pour développer une solution complète (TRL8). Les technologies développées sur l'Ile d'Ouessant, d'une part, consistent en une série de capteurs pour contrôler la production, le stockage et la consommation d'énergie, une batterie consacrée à la turbine et un système informatique de régulation énergétique. Sur le campus de l'UEA, d'autre part, seront mis en place un nouveau logiciel et des outils digitaux de collecte et de gestion intelligente des données, en plus des infrastructures déjà existantes.